Tournai-Ath-Mouscron Le nouveau conseil communal a dû élire, en direct, sa bourgmestre... faisant fonction.

Rien ne se passe jamais comme ailleurs, à Comines-Warneton.
Suite à son statut spécial, conspué au passage par Action, nouveau membre de l'opposition, la nouvelle bourgmestre, Alice Leeuwerck (Ensemble) devait prêter serment devant le gouverneur de la province.
Cependant, celui-ci n'a pu être présent, car la nomination de la jeune bourgmestre de 27 ans n'a pas encore été avalisée. La faute à "l'amateurisme d'Alice Leeuwerck", selon la bourgmestre faisant fonction sortante, Marie-Eve Desbuquoit. Le ton est donné.

Pas de gouverneur, pas de bourgmestre, donc. Et comme le veut la loi du statut spécial de la commune, un ou une bourgmestre faisant fonction a dû être nommé(e), en attendant la réponse du gouverneur.
Les 25 conseillers ont dès lors repris un crayon rouge pour désigner cette bourgmestre faisant fonction. La nouvelle majorité (Ensemble - Ecolo - MCI) de 13 sièges, et la nouvelle opposition (Action - PS) de 12 sièges semble être respectivement sur la même longuer d'onde.
13 voix ont été données à Alice Leeuwerck, tandis que Marie-Eve Desbuquoit n'en a récolté que 12.



Les conseillers et les échevins ont, quant à eux, pu tous prêter serment. Alice Leeuwerck également, comme échevine et bourgmestre faisant fonction. Elle devra y repasser pour effacer les deux "f" qui accompagneront son statut d'ici là.
Marie-Eve Desbuquoit n'est donc plus bourgmestre, mais sera désormais échevine.



Au niveau des attributions, celles qui seront décernées aux trois échevins de l'opposition (une autre particularité du statut spécial) seront connues dans les jours qui viennent.
"Les attributions seront faites en fonction de l'expérience et des thématiques proches de chacun", a précisé Alice Leeuwerck qui, elle, ne remet pas en doute ce statut spécial si particulier.