Tournai-Ath-Mouscron

Il a été reconnu coupable début de semaine de faux et usage de faux

TOURNAI L'union socialiste communale de Tournai, présidée par Rudy Demotte, en réunion de crise jeudi soir, a décidé de maintenir le bourgmestre Christian Massy à son poste malgré sa culpabilité reconnue dans l'affaire Singa.

Par contre, M. Massy ne sera pas candidat à l'élection communale de 2012. En début de semaine, Christian Massy avait bénéficié de la suspension du prononcé de la condamnation devant la chambre du conseil de Tournai. Cependant, celle-ci l'avait reconnu coupable de faux et usage de faux dans l'affaire Singa, du nom de cet ancien joueur congolais du RFC Tournai, club alors présidé par le bourgmestre.

Il était reproché au bourgmestre d'avoir couvert la délivrance d'un faux certificat d'inscription au registre des étrangers par une employée communale, laquelle a totalement était blanchie dans cette affaire après avoir subi des années de pression.

Réunie en cellule de crise jeudi soir, l'USC a décidé que Christian Massy garderait son poste jusqu'en octobre 2012 mais que les compétences en matière de personnel serait confiés à la présidente du CPAS, Rita Leclercq. Une volonté du bourgmestre lui même pour éviter toute ambiguïté.

Réélu en octobre 2006, malgré qu'il ait été battu en nombre de voix par Marie-Christine Marghem (MR), Christian Massy dirige la cité des Cinq clochers depuis 2000. Après avoir laissé planer le doute, il a clairement affirmé sa volonté de ne pas se représenter en 2012 sur la liste, qui sera emmenée par Rudy Demotte.

© La Dernière Heure 2011