Tournai-Ath-Mouscron

Impliqué dans un trafic de drogue à Tournai, un Tournaisien a été placé mercredi sous mandat d'arrêt. Les stupéfiants étaient fournis par un Français, mineur d'âge, qui a été placé en IPPJ. Une 3e personne a été entendue et relaxée, a-t-on appris mercredi auprès du parquet de Tournai.

Selon un modus operandi à présent bien connu du service d'enquêtes et de recherches (SER) de la police de la zone du Tournaisis, la drogue est acheminée de France par un mineur d'âge, puis vendue au départ d'un logement à Tournai.

"L'hébergeur est lui-même souvent un toxicomane qui en contrepartie reçoit des stupéfiants. Les trafiquants français utilisent de plus en plus souvent un mineur d'âge pour acheminer la drogue et même la vendre sur place. Ils pensent qu'un mineur d'âge ne sera pas poursuivi, ce qui est faux. D'abord des mesures sont prises à son encontre sur le territoire belge. Ensuite, nous avons des contacts de plus en plus étroits avec nos collègues français qui à leur tour prendront des mesures lorsque ce mineur d'âge sera libéré et retournera en France", précise à ce sujet Frédéric Bariseau, 1er substitut du procureur du roi de Tournai.

Mardi, vers 13h30, les hommes du SER de Tournai ont repéré en ville trois clients toxicomanes. Interpellés, ils ont indiqué où ils se fournissaient. Une perquisition a été menée dans une habitation du centre de Tournai et les enquêteurs ont mis la main sur 775g d'héroïne, 10g de cocaïne et une somme d'argent.

Sur place, les policiers ont appréhendé un mineur d'âge qui a été déféré mercredi devant un juge de la jeunesse. Né en 2000, domicilié à Roubaix (France), l'intéressé a été placé dans une IPPJ pour une période de 15 jours. L'individu a déjà été condamné en France dans un dossier de vol et un second de trafic de stupéfiants.

L'hébergeur, un Tournaisien âgé de 36 ans, a été entendu par la juge d'instruction Mme Lonfils. L'homme a été placé sous mandat d'arrêt pour infraction à la loi sur les stupéfiants. L'inculpé a été écroué dans l'attente d'un bracelet électronique. Sa compagne a été relaxée après audition.