Tournai-Ath-Mouscron

Un projet va voir le jour durant ces quatre prochaines années

Le Parc naturel des Plaines de l’Escaut en Wallonie picarde et le Parc naturel régional Scarpe-Escaut dans le nord de la France ont obtenu le soutien de l’Union européenne pour déployer une de leurs missions : favoriser une agriculture durable. En d’autres termes, une agriculture à taille humaine, pérenne et aux impacts limités sur son environnement.

Le projet porte le nom d’Écorurable. Programmé sur quatre ans (2018-2022), Écorurable vise à maintenir et à développer une agriculture durable sur le territoire du Parc naturel transfrontalier du Hainaut, c’est-à-dire une agriculture qui préserve les prairies, garantit la fertilité des sols, protège la qualité de la ressource en eau ainsi que la biodiversité et valorise les espèces génétiques locales.

Le projet vise à étendre la collaboration transfrontalière des équipes des Parcs et les échanges de bonnes pratiques entre agriculteurs de part et d’autre de la frontière. Plus concrètement, les équipes créeront et animeront un réseau transfrontalier de six à huit fermes pilotes pour mettre en place des pratiques expérimentales novatrices.

Dans celles-ci, elles réaliseront plusieurs types de diagnostics. Puis, à partir de cet état des lieux, elles proposeront un accompagnement et un plan d’actions permettant à chacune des fermes d’optimiser sa production sur le long terme. Les exploitants seront également formés pour savoir ensuite auto-diagnostiquer leur ferme.

Un appel aux fermes voulant devenir pilotes dans ce projet est lancé. Dans les fermes pilotes, seront expérimentées des techniques novatrices. Au terme de la démarche, les expériences menées seront valorisées au bénéfice de l’ensemble des agriculteurs du territoire et au-delà, avec pour objectif de développer et structurer des micro-filières économiques biologiques (filières d’élevage, filière de produits issus des vergers anciens, filière de valorisation de céréales panifiables).