Tournai-Ath-Mouscron La zone de secours de Wallonie picarde a enregistré trois agressions physiques en 2017