Des questions de mobilité et de sécurité

L. Dup. Publié le - Mis à jour le

Tournai-Ath-Mouscron

Les riverains craignent notamment une vitesse excessive des véhicules

TOURNAI Ce mardi, Infrabel a détaillé son avant-projet de suppression de cinq passages à niveau : trois sur la ligne 75A (Tournai-Mouscron), et deux sur la ligne 94 (Tournai-Lille). Trois sites suscitent des questions : la suppression pure et simple du passage à niveau de la rue de Froyennes, le pont au-dessus de celui de la rue d’Allain et le tunnel sous celui du chemin Royer.

Concernant la rue de Froyennes, les véhicules seront invités à faire un petit détour. Comme il s’agit là surtout de trafic de transit, la suppression pourrait satisfaire les riverains. Quant aux piétons, cyclistes et personnes à mobilité réduite, ils devront prendre le couloir sous voies. Des aménagements seront réalisés afin de les amener à ce couloir. “Sur place, on a constaté que 90 % des personnes descendant des trains prennent déjà ce passage sous voies” , indique Marie Molens, de la cellule Info riverains d’Infrabel.

Quant aux inquiétudes de voir les personnes traverser les voies ferrées, un grillage sera posé. Pour le reste, il s’agit avant tout d’éducation…

Concernant les ouvrages d’art, le tunnel ne posera que peu de problèmes car il sera créé à côté du passage existant. Par contre, c’est plus compliqué à la rue d’Allain : le passage sera fermé durant deux mois maximum, le temps de la construction. Infrabel compte effectuer ces travaux l’été.

Enfin, les riverains craignent que la suppression des passages à niveau n’engendre une vitesse excessive des véhicules le long de la rue d’Allain et du chemin Royer. Mais là, c’est à la commune et à la police de prendre des dispositions.

Les citoyens peuvent émettre leurs remarques jusqu’au 3 juillet à Infrabel (info.projets@infrabel.be ou 0800/55.000). La demande de permis ne sera pas introduite avant fin 2012.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner