Tournai-Ath-Mouscron Des retards dans la construction d’un pont soulèvent bien des questions

Du côté de la cité de Magritte, l’exécution pour le moins laborieuse d’un autre chantier, là encore du ressort du SPW, suscite également bien des interrogations.

Celui-ci concerne la construction d’un pont qui permettra de franchir la future route de contournement entre l’A8 et la ville de Lessines.

Entamés en septembre dernier, les travaux ont nécessité la fermeture à la circulation d’une partie de la N521 entre Papignies et Wannebecq.

En termes de mobilité, les habitants de ces deux villages de l’entité lessinoise sont fortement impactés depuis maintenant plus de six mois et s’étonnent qu’il faille un laps de temps aussi long pour finaliser la construction d’un ouvrage d’art tel qu’un pont.

"Un semblant de reprise des travaux s’est amorcé mais on n’y travaille qu’en moyenne un jour par mois", observe un riverain. "J’ai rarement vu un tel cafouillis et un tel manque de coordination sur un chantier", ajoute ce dernier dans un courrier adressé à notre rédaction.

Bien que représentée à chaque réunion de chantier, la Ville de Lessines ne semble pas non plus y voir très clair au niveau du planning. Initialement, les travaux auraient dû s’achever fin avril.

"Depuis plusieurs semaines, force est de constater que les travaux n’avancent plus énormément. Quand on demande une échéance à la Région wallonne, on n’obtient rarement des informations claires et précises", déplore le bourgmestre Pascal De Handschutter.

Il y a peu , le ministre Di Antonio avait fait savoir que ce chantier accusait du retard en raison d’un problème d’agrément ne permettant pas de l’achever dans les délais impartis et conformément aux exigences du cahier des charges ainsi qu’aux normes techniques.

Aux dernières nouvelles, il faudra attendre le mois de septembre pour enfin voir le bout des travaux et l’ouverture de ce fameux pont d’une vingtaine de mètres de long qui, une fois terminé, évitera de longs détours aux riverains impatients de l’emprunter.B.D.