Tournai-Ath-Mouscron La défaite de David n’a pas empêché les Athois de faire la fête

On ne peut pas gagner à tous les coups, y compris contre ce diable de Goliath. C’est ce que doit se dire Diego qui, pour son premier combat contre le géant philistin, n’a pas réussi à prendre le dessus sur son adversaire.

Les festivités de la ducasse d’Ath avaient pourtant bien démarré, vendredi soir, avec le traditionnel brûlage des marronnes symbolisant l’enterrement de vie de garçon du monstre d’osier à la veille de son mariage avec sa géante préférée.

Sur le coup des 22 heures, l’énorme culotte bourrée de paille et ajustée aux mensurations de Gouyasse est apparue sur la Grand-Place à bord d’un camion des pompiers, avant d’être escortée et portée à bout de bras par plusieurs milliers de personnes qui, depuis un an, attendaient avec impatience le retour de la ducasse.

Après avoir fait le tour de la Grand-Place occupée par les forains, le cortège a pris la direction de l’esplanade.

Comme chaque année, une foule impressionnante s’était massée le long du parcours afin d’apercevoir l’imposante culotte de Goliath et si possible se frayer un passage ou jouer des coudes pour parvenir à la toucher car celle-ci porterait dit-on bonheur sur les bords de la Dendre.

Il était environ 23 h 30 lorsque la marronne est arrivée à sa destination finale sur l’esplanade pour y être brûlée sur une potence. Un spectacle enflammant auquel a assisté là encore un nombre incalculable de spectateurs. Parmi lesquelles de nombreuses familles qui ont été récompensées de leur patience en ayant droit, en guise d’apothéose, à un magnifique feu d’artifice.

Après une nuit très courte, voire blanche pour les fêtards, tout le monde s’est mis sur son trente-et-un pour se rendre à la cérémonie de mariage en l’église Saint-Julien de Monsieur et Madame Goliath. Vu leur taille, les futurs époux ont attendu à l’extérieur de l’édifice pendant les Vêpres Gouyasse étaient retransmises sur écran géant pour tous ceux n’ayant pas su rentrer à l’intérieur.

Diego aura l’occasion de prendre sa revanche en 2019 et de mettre cette fois K.-O. le géant victorieux. Dimanche, lors de la sortie du grand cortège folklorique, le couple Goliath et les autres géants reconnus par l’Unesco ont paradé et dansé dans les rues de la cité en liesse