Tournai-Ath-Mouscron 30 % du parc du Logis tournaisien ne dispose pas encore du chauffage central

La ministre wallonne du Logement Valérie De Bue (MR) a retenu divers projets des sociétés de logements sociaux que la Région wallonne va subsidier.

Pour le Logis tournaisien, il est notamment question de rénover 79 logements : 24 à la rue Adolphe Prayez à Tournai et 55 aux rues Camille Dépinoy, des Combattants et de Tournai à Templeuve. Ces maisons seront bientôt équipées de chauffage central et d’eau chaude sanitaire.

"La rénovation des logements, l’amélioration des performances énergétiques, c’est une priorité, insiste Devrim Gumus, directeur-gérant du Logis tournaisien. Je mets la priorité sur l’isolation, le chauffage… C’est 30 % de mon parc immobilier qui n’a pas de chauffage central ni d’eau chaude sanitaire. Or, c’est utile pour les locataires. Nous essayons également de rénover nos logements pour augmenter nos revenus locatifs. Il faut savoir qu’un décret va bientôt sortir, avant les prochaines élections régionales. Il devrait être mis en application après le 1er janvier 2020. Le montant du loyer sera notamment établi en fonction des performances énergétiques du logement."

Autres logements repris dans la liste de la ministre De Bue : trois maisons de la résidence Detournay à Barry. "Ces maisons ne pouvaient plus être occupées à cause de fissures dans les façades. Nous allons les reconstruire et nous allons en profiter pour rénover les trois logements qui pourront alors de nouveau être occupés. Ceux qui sont partis et qui ont été relogés ne veulent pas forcément revenir."

Dernier projet retenu par la ministre : la ferme sur la place de Willemeau. La ferme sera déconstruite et cinq logements seront aménagés. Le montant total de l’investissement est de 3,4 millions d’euros. La ministre Valérie De Bue octroie un subside de 2,36 millions d’euros.

L. Dup.