Tournai-Ath-Mouscron

On connaît désormais les noms des principaux candidats qui défendront la liste Ecolo à Chièvres en octobre prochain. Rappelons qu’il y a six ans, pour leur première participation à un scrutin communal dans la cité des Aviateurs, les verts avaient réussi l’exploit de décrocher un siège et d’être directement associés au pouvoir détenu par le PS.

"En 2012, nous n’étions que quatre alors qu’il y a 17 sièges à pourvoir. Nous progressons puisque cette fois, nous sommes dix. Certes, il en manque encore sept mais notre ambition n’est pas de parvenir à tout prix à réunir une liste complète", commente Didier Lebailly.

L’échevin ayant notamment dans ses attributions la politique environnementale conduira à nouveau la liste Ecolo avec pour objectif de préserver son fauteuil scabinal et pourquoi pas de permettre à son parti de renforcer sa présence au conseil communal en glanant un, voire deux sièges supplémentaires.

"À vrai dire, chez Ecolo, l’ordre de répartition n’a pas une grande importance. Seul le programme et les idées portés par une équipe prévalent." Parmi le quatuor de 2012, deux autres candidats se représentent en plus de leur chef de file. Il s’agit de Frédéric De Weireld et d’Isabelle Hartiel qui, cette fois, occupera la dernière place. D’autres personnes qui ne sont pas forcément toutes affiliées au parti les ont rejoints dans le cadre de rencontres citoyennes.

Il s’agit de Sophie Delfosse, d’Eglantine Gossuin, de Daniel Demarez, de Patricia Van den Dooren, de Mathieu Flamme, de Patricia Dufour et de Pierre Drapier. "Bien qu’il soit toujours possible de faire mieux, Ecolo dresse un bilan positif de sa première législature. Nous sommes arrivés autour de la table avec de nouvelles thématiques qui nous sont chères tout en faisant aboutir des dossiers favorisant le développement durable, la ruralité ainsi que la protection de la biodiversité."