Tournai-Ath-Mouscron Brice Lachal et ses équipiers se sont imposés à Visé en ouverture de la saison.

Bien commencer une saison reste important. Les handballeurs tournaisiens ont rempli leur mission en région liégeoise. Certes, il y a eu du déchet. Mais au final, l’Estudiantes Tournai a bien débuté son championnat en D1 en allant s’imposer 29-32 à Visé. Dans la manière, tout n’a pas été parfait, loin s’en faut. Mais Brice Lachal préfère parler du verre à moitié plein. "J’ai senti que nous étions un peu sous pression. C’est sans doute dû à l’étiquette de favori qui nous colle à la peau et il faudra à l’avenir se relâcher un peu plus vite pour commettre moins d’erreurs. Nous devrons gérer cet aspect. Il s’agissait aussi de notre premier match en championnat et nous avons dû trouver nos marques. Je suis certain que la saison dernière, nous aurions perdu une telle rencontre. Depuis, nous avons beaucoup appris et le changement de coach nous permet aussi de développer d’autres systèmes. "

Encore menée à quelques minutes du terme, l’Estu Tournai a finalement réussi à passer devant. Les Tournaisiens ont également dû composer avec l’exclusion de leur portier numéro 1, Arne Schonkeren. "C’est désormais la règle. À chaque fois qu’un gardien sort de sa base, s’il touche le joueur parti en contre-attaque et donc en mouvement vers le but, c’est la rouge directe, explique Brice Lachal. Cela ne va pas pénaliser Arne pour le prochain match. Il n’a pas agi de manière volontaire. C’était dans l’action. Mais en attendant, nous avons dû nous passer de lui. Le jeune Bert Remmery, en provenance d’Izegem, a dû le remplacer au pied levé. Il avait effectué une préparation de bonne facture et il est venu à Tournai pour continuer sa progression. Sincèrement, je pense qu’il a toutes les chances de faire son trou auprès de notre portier titulaire s’il poursuit sur cette lancée."

Les Rosier, Lachal et autres Chantry ont alimenté le marquoir. Mais Brice Lachal estime qu’il peut encore régler le viseur. "Encore une fois, c’était une première. J’ai inscrit sept buts, dont quatre penalties. Pour le reste, j’en suis à trois tentatives réussies sur six essais. Ce n’est pas énorme. Mais défensivement, je me suis senti bien. Je suis sûr que nous allons encore tous progresser."

L’Estudiantes va retrouver son public ce samedi 16 septembre avec la réception d’Houthalen à 20 h.