Tournai-Ath-Mouscron La Trolls X’trem Run a véritablement séduit les 3.500 participants

Ambiance, fête et entraide : voilà quelques mots qui résument bien l’esprit qui règne autour de la Trolls X’trem Run, dont la septième édition a encore fait recette à Stambruges ce samedi. Ils étaient comme chaque année 3.500 à prendre le départ par vagues et à partir à l’assaut des 38 obstacles disséminés tout au long des 16 km du parcours. La boue, la mousse et les autres surprises n’ont pas entamé la bonne humeur des participants.

Du côté de l’organisation, on considère cette édition comme l’une des plus abouties. "Nous avons enregistré de très nombreux retours positifs, indique Dimitri Starodouboff, l’un des membres du staff. Les nouveaux obstacles ont été appréciés et nous avions aussi réaménagé certaines structures pour réduire les files d’attente, ce qui a été souligné aussi. Nous sommes 300 bénévoles à encadrer les participants. Et à ce chiffre, il faut ajouter les 30 plongeurs qui chapeautaient les obstacles et activités aquatiques, mais aussi les pompiers, la police et les services médicaux. Au total, on peut dire que 400 à 450 personnes se consacrent à la bonne tenue de l’événement."

Les participants ont littéralement pris leur pied, à l’image d’Arnaud Matthys. "Le parcours était vraiment agréable et très beau même si je l’ai trouvé plus difficile que celui de l’année dernière. Les nouveaux obstacles étaient au top. Et puis il y a cette cuvée à déguster à la fin. Elle était délicieuse. Un grand merci aux organisateurs."

Quant au jeune Antonin Hostens, il avait déjà goûté à cette épreuve mais il ne s’en lasse pas, au contraire. "Je suis content de mon temps qui est meilleur que celui de l’an dernier. En 2017, j’avais été ralenti sur certaines épreuves vu qu’il y avait de la file, mais cette année, je suis parti du box 1. Ce que j’ai apprécié le plus, ce sont les épreuves sur le canal."

Rendez-vous est déjà donné pour la huitième édition en 2019. La date pour les inscriptions n’est pas encore connue mais les dossards devraient une nouvelle fois être pris d’assaut quand ce sera le cas.