Tournai-Ath-Mouscron Un pianiste et une chorale ont investi le marché et une supérette en vue du Printemps Musical.

En prévision du Printemps Musical 2016 dont les premières notes résonneront, le vendredi 18 mars, dans les salons feutrés du château de Morval, à Gondregnies (Silly), les organisateurs ont mis sur pied une opération pour le moins originale et décalée. Ce n’est pas tous les jours qu’un pianiste et une chorale se produisent entre les rayons d’une grande surface et les étals d’un marché dominical.

"En allant de la sorte à la rencontre du grand public, l’objectif est de populariser et de démocratiser un répertoire qui véhicule encore trop souvent une connotation élitiste et pointue", souligne le bourgmestre Christian Leclercq, président d’un festival qui met aussi à l’honneur le jazz et les musiques traditionnelles.

Dans cet esprit, les responsables de l’événement offriront d’ailleurs 100 places aux jeunes de moins de 26 ans afin qu’ils puissent se familiariser avec la grande musique.

Âgé de 35 ans , Newton Lauwrence est venu spécialement en train de Liège pour agrémenter les courses des clients fréquentant le Proxy Delhaize, juste à côté du Salon réputé pour la qualité de ses concerts de rock. Il a embarqué avec lui un mini-piano à queue, avant de jouer du Chopin et des compositions personnelles. Mais aussi des enfants, autant séduits par sa musique que par son instrument.

"C’est la première fois que je preste dans un grand magasin", se réjouit ce musicien itinérant, plus habitué à investir les rues ou à égayer des repas de fête chez des particuliers. Tout en faisant leur shopping et en poussant leur caddie, Marie de Roy et ses dames de chœur, du nom de l’ensemble vocal féminin qu’elle dirige, ont ensuite pris le relais en interprétant la chanson de Renaud "J’ai voulu planter un oranger".

Parfois surprise, la clientèle s’est montrée fort réceptive, à l’image de Marie-Claude, 50 ans, de Labiau. "C’est très agréable et cela détend de voir et d’écouter en live des musiciens ainsi que des choristes tout en faisant ses courses le dimanche matin. À la maison, je n’écoute quasiment jamais de musique classique. Par manque de temps et de curiosité, je n’ai jamais non plus assisté à un concert du Printemps Musical mais ce petit récital improvisé m’incite à franchir le pas".