Tournai-Ath-Mouscron

Fin d’année 2016, le chantier visant à réhabiliter en profondeur l’autoroute E42/A8 entre Kain et Lamain était entré dans sa quatrième et dernière phase. Ce chantier a commencé en mars 2015. Ces travaux étaient attendus par les automobilistes empruntant cette portion d’autoroute tant l’état de la chaussée était lamentable.

Aussi, tant pour les riverains que pour les utilisateurs de l’autoroute, il est temps que cela se termine. Les travaux se sont concentrés sur le tronçon allant de l’échangeur de Marquain (E42/A8-E403/A17), jusqu’à Kain, en direction de Bruxelles. Il aura duré deux longues années marquées par quelques accidents et surtout une belle patience des automobilistes.

Entre Froyennes et Lamain, 7,5 kilomètres de tronçon vers la France, ainsi que sur 8,5 kilomètres vers Bruxelles ont été remis en état. Des panneaux acoustiques ont été placés au soulagement des riverains qui se plaignaient des nuisances sonores provoquées par le passage des véhicules et le revêtement de la route. On a également procédé à l’aménagement d’une nouvelle bande de circulation.

Ces travaux se sont déroulés en quatre 4 phases. La quatrième et dernière était en cours depuis le 7 novembre 2016.

Pendant une longue période, la circulation s’est effectuée sur 2 bandes dans chaque sens, avec une vitesse limitée à 70 km/h. Bon nombre d’usagers de la route passant à cet endroit en ont gardé un amer souvenir après n’avoir pas respecté cette limitation. Pour certains la note a été salée… La bonne nouvelle est que ce chantier devrait logiquement se terminer comme prévu en juillet 2017. Le montant des travaux était de 40.000.000 € hors TVA.

Mais au moins, et après avoir fait preuve de patience, l’automolibiliste et le motard franchissant la frontière franco-belge ne rouleront plus sur une autoroute ressemblant à un vaste champ de patates…