Tournai-Ath-Mouscron Une vingtaine d’associations signent un texte soutenant la motion contre les visites domiciliaires

Vingt-six associations tournaisiennes ont rédigé un texte de soutien à la motion contre les visites domiciliaires. Elle sera déposée ce lundi au conseil communal de Tournai par les groupes PS, CDH, Ecolo et Tournai Plus. Le groupe MR, dans la majorité avec le PS à Tournai, et dans la majorité au fédéral, soutient la démarche du fédéral.

On se retrouve donc avec une majorité alternative à Tournai. Une majorité soutenue par les associations s’opposant aux visites domiciliaires.

À la base de cette initiative : le Mouvement ouvrier chrétien (MOC). "De fait, un projet de loi qui autorise les visites domiciliaires en vue d’arrêter une personne en séjour illégal est actuellement à l’étude au Parlement fédéral. Tournai serait directement impacté par un tel changement de législation vu le nombre important de migrants que la Ville et ses citoyens accueillent dans un élan de solidarité", expliquent les associations dans un texte qu’elles ont cosigné. "Nous, associations tournaisiennes, nous opposons fermement à ce projet de loi liberticide et anti-solidaire."

Pour ces associations, autoriser une visite domiciliaire pour arrêter des personnes en séjour illégal, c’est inacceptable. "C’est aussi criminaliser ceux qui ont fui la guerre, la répression, la dictature, la famine, le harcèlement, le génocide, le dérèglement climatique."

L’associatif se sent d’autant plus concerné par le débat au fédéral qu’il se sent visé, après l’arrestation récente de deux artistes militants au sein des locaux de l’ASBL Globe Aroma à Bruxelles. "Les associations socio-culturelles tournaisiennes sont nombreuses à travailler avec des personnes étrangères de tout statut. Nous nous opposons à ces visites policières en nos murs, à ces traques aux sans-papiers, à ces délires cynégétiques d’un gouvernement fédéral inhospitalier."

Certaines associations seront présentes lundi soir au conseil communal pour soutenir la motion contre les visites domiciliaires.