Tournai-Ath-Mouscron La maigreur de certains chevaux fait craindre de nouveaux faits de maltraitance chez ce marchand déjà condamné