Tournai-Ath-Mouscron Une jeune Tournaisienne a été retrouvée morte au Canada où elle séjournait depuis le mois de novembre.

C’est un horrible fait divers qui s’est produit le 22 août dernier près du village de Boston Bar au Canada. En effet, une Tournaisienne âgée de 28 ans a été retrouvée morte par la police. Les forces de l’ordre avaient été appelées sur place suite au signalement de quelque chose de suspect. Après l’identification du corps, il a pu être certifié qu’il s’agissait bien d’Amélie Sakkalis.

Deux jours plus tard, sa famille, qui était restée sans nouvelles, recevait un coup de fil de l’ambassade qui faisait état de la funeste nouvelle. Le village d’Orcq, situé au sein de l’entité de Tournai, était alors en deuil.

Les réactions étaient également partagées entre la tristesse et le choc sur les réseaux sociaux. L’école Les Ursulines La Madeleine partageait notamment l’information. "Triste nouvelle au sujet d’une ancienne de nos élèves : Amélie Sakkalis qui a été élève de notre site Les Ursulines est décédée dans des circonstances tragiques au Canada."

Les personnes qui ont fréquenté Amélie sont unanimes sur le fait qu’elle aimait profiter de la vie. Les voyages, c’était son truc. Elle était d’ailleurs installée au Canada depuis le mois de novembre dernier. Elle avait cependant l’ambition de rentrer au pays prochainement.

Au niveau de l’enquête, très peu d’éléments sont pour le moment connus. Une chose est certaine, un individu a été interpellé sur les lieux du drame. Cependant, après avoir été placé en garde à vue, il a été remis en liberté.

Dans le même temps, une camionnette aurait également été saisie. Amélie avait posté un message sur les réseaux sociaux peu avant son agression. Elle cherchait alors une personne qui aurait pu l’héberger le temps d’une nuit sur Vancouver…