Tournai-Ath-Mouscron La direction de l'entreprise Taylormail, située à Orcq (Tournai), a annoncé mardi matin au personnel, lors d'un conseil d'entreprise, que la société faisait aveu de faillite.

Frederic Lefèvre permanent CNE et Eric Lheureux, permanent CSC se sont exprimés à propos de cette faillite de Taylormail qui concerne 78 emplois à Tournai.  "Le 4 janvier nous avons d'abord eu l'annonce d'un licenciement collectif avec, en tout cas l'intention de l'entreprise de pouvoir procéder à un licenciement collectif dans le cadre de la loi Renault.Depuis ce jour-là, nous avons eu de nombreuses réunions comme c'est prévu dans le cadre de la loi pour avoir différentes informations. Nous avons du coup posé énormément de questions pour essayer de savoir exactement à quelle sauce allaient être mangés les travailleurs et surtout quel serait le cadre juridique futur une fois la réorganisation terminée. Nous étions toujours en phase 1 à ce moment-là. La direction nous a demandé la semaine dernière la possibilité de clôturer cette phase 1. Nous devions donner notre réponse aujourd"hui et puis ce matin nous avons tous appris que l'entreprise allait se faire déclarer en faillite, sur aveu. Cela a été déclaré à 8h47 aux délégués syndicaux des deux organisations syndicales. C'est donc maintenant le tribunal de commerce qui statue sur la faillite sur aveu si il marque son accord ou pas. A l'heure actuelle 78 emplois sont donc menacés"