Tournai-Ath-Mouscron Des rumeurs non fondées de fermeture de l’arsenal des pompiers circulent.

Depuis plusieurs semaines, des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux quant à une éventuelle fermeture de l’arsenal des pompiers d’Enghien. Le bourgmestre assure qu’il n’en est rien et qu’il s’agit de fake news visant à susciter l’inquiétude parmi la population. Depuis le 1 er janvier 2015, le service incendie dépend de la zone Hainaut Centre.

Celle-ci compte dix casernes dont les deux plus importantes (Mons et La Louvière) ne fonctionnent qu’avec des pompiers professionnels. Ce qui n’est pas le cas des huit autres auxquelles sont affectés exclusivement des volontaires.

"Les informations non fondées que l’on peut lire sur Facebook viennent du fait qu’il est très difficile de faire coexister au sein d’une même zone des pompiers ayant des cultures de travail et des statuts aussi différents. Les pompiers dont c’est le métier à temps plein sont soumis à des horaires fixes tandis que les volontaires ayant un boulot à côté officient en fonction de leurs disponibilités", commente Olivier Saint-Amand (Ecolo).

Ce dernier ne nie pas qu’un certain découragement s’est emparé des pompiers volontaires enghiennois, d’autant que le matériel performant dont ils disposaient à eux seuls appartient désormais à l’ensemble de la zone qui l’a racheté. "Nos pompiers ont le sentiment de ne pas être compris, à tel point que certains jettent l’éponge et qu’il est très difficile de les remplacer. La diminution des effectifs engendre au sein de la caserne des problèmes d’organisation qui nécessitent de faire appel à des professionnels venant de l’extérieur."

En ce qui concerne le bâtiment de la caserne, il appartient toujours à la Ville même si la zone HC compte en devenir propriétaire.