Tournai-Ath-Mouscron

L’intercommunale Ipalle fait toujours du compost sa priorité. Après avoir incité les habitants à s’adonner à cette pratique, 8.440 personnes ont été formées depuis 2010, avant d’en faire de même avec les écoles où les demandes se sont faites de plus en plus nombreuses. L’intercommunal a eu par la suite l’intention d’aller encore plus loin dans sa démarche en contactant les administrations.

"Nous avions déjà tenté l’expérience en proposant le compostage au personne du site Ipalle, explique la présidente de l’intercommunale Ludivine Dedonder. Cela a bien fonctionné et le personnel a immédiatement adhéré au projet en déposant les restes de ses repas, du café, etc. Suite à cela, nous avons envoyé un courrier aux communes pour leur proposer le projet."

Très vite, le service des espaces verts de la cité des Cinq Clochers s’est déclaré partant. "La trentaine de personnes qui compose le service a donc reçu une petite formation de deux heures", déclare Gauthier Fontaine, le responsable du service en question. "On incite même les ouvriers à venir déposer les déchets organiques de chez eux." Les différents silos à compost ont même trouvé du succès auprès des riverains du service des espaces verts, pour rappel situé à la rue de la Borgnette. "Pourtant, au début, ils étaient un peu craintifs à l’idée de cette installation. Ils avaient peur notamment de l’arrivée de rats, ce qui n’est pas le cas. Ainsi, depuis quelque temps, les riverains viennent également déposer leurs déchets de cuisine dans nos silos. À l’occasion, on leur donne également des petites explications !"

Les communes qui souhaitent également entrer dans la danse doivent simplement le signaler auprès d’Ipalle. "Tout est alors ensuite géré par l’intercommunale et cela ne représente aucun coût pour la commune", assure encore la présidente d’Ipalle.