Tournai-Ath-Mouscron

Entamée ce mardi, la grève se poursuit au sein de la tannerie Masure à Estaimbourg, suite au licenciement d’un travailleur survenu après un accident le 9 février. 

L’entreprise qui occupe une centaine de travailleurs reste à l’arrêt. “La direction a fait part ce mercredi matin qu’elle ne revenait pas en arrière sur sa décision concernant le licenciement”, expliquent Frédéric Glorieux (FGTB) et Rudy Kowal (CSC). “La direction a fait des propositions, pris des engagements par rapport à certains problèmes, mais tout d’abord, nous voulons la réintégration du travailleur licencié. Un licenciement injuste. Mais cela a été refusé. Nous avons tenu une assemblée et les travailleurs ont voté la poursuite de la grève à l’unanimité des personnes présentes. Nous nous en passerons bien de cette grève. Les deux parties sont perdantes dans cette histoire.”