Tournai-Ath-Mouscron Un peu partout en Wallonie picarde, concerts et animations vont se multiplier

C’est depuis le cinéma Novelty à Leuze, sauvé et fraîchement rénové, qu’a été dévoilé le programme de la fête de la musique 2018 en Wallonie picarde. Pauline Deroubaix, de l’agence culturelle de Wallonie picarde Culture.wapi, était à la manœuvre.

Le programme complet sera en réalité articulé autour de deux types d’organisation. Il y aura bien entendu des concerts durant le week-end des 22, 23 et 24 juin et, le jeudi 21 juin, dans le cadre du projet Solstice 21 né en 2012 sous l’impulsion de l’agence culturelle, de nombreux moments musicaux seront organisés de 6 h 30 à 22 h 30, du lever au coucher du soleil donc.

Le but est d’amener la musique là où il y a des gens, à la rencontre d’un public. Autrement dit, la musique investira des lieux du quotidien ou parfois beaucoup plus insolites : un parc, une gare, un musée, une place, un home, une bibliothèque, un hôpital, une prison… "Le fil conducteur, c’est la promotion des artistes régionaux, en privilégiant au maximum la musique acoustique, sans électricité ou autres gros moyens techniques. Parmi les projets de la fête de la musique, Solstice 21 est considéré comme très original. Nous faisons quelque part figure d’ovni dans le paysage musical mais, en même temps, nous répondons à 100 % aux critères de la Fédération Wallonie-Bruxelles en termes d’objectifs et de programmation, avec au total une vingtaine de partenaires", indique Pauline Deroubaix.

À partir du vendredi 22, la dynamique de Solstice 21 laissera la place à des concerts et animations musicales de différents styles sur l’ensemble du territoire.

Pour l’organisation de la fête de la musique, l’agence reçoit un subside de 8.000 €. Mais ici, de toute manière, ce n’est certainement pas l’argent qui motive les partenaires à prendre part à l’événement.

Retrouvez l’ensemble de la programmation sur www.fetedelamusiquewapi.be