Tournai-Ath-Mouscron Paul-Olivier Delannois assure qu'il aurait été malvenu d'interdire l'accès de la place Reine Astrid aux supporters des Bleus.

Ce mardi soir, la Belgique et la France vont vibrer au rythme du match du siècle. Les deux nations se rencontrent effectivement pour une rencontre au sommet qui amènera l'une des deux équipes en finale de la Coupe du Monde de la Fifa en Russie.

À Tournai, tant les supporters belges que les supporters français pourront suivre le match depuis la place Reine Astrid où s'effectuent les retransmissions des matches des Diables Rouges depuis le début du tournoi.

Pour Paul-Olivier Delannois, bourgmestre ff de la cité des Cinq Clochers, il était hors de question de refuser l'accès aux supporters des Bleus. "On ne peut pas se dire meilleurs amis 365 jours par an pour finalement ne pas être capable de regarder un match de football ensemble", assure-t-il. "Les mesures de sécurité seront les mêmes pour tout le monde et tout abus sera sanctionné, soit par une exclusion du site soit par une arrestation administrative."

Pour facilité le travail de la sécurité, la place Reine Astrid a déjà été équipées de caméras de surveillance. Les supporters en seront d'ailleurs avisés en recevant un tract prônant le fair-play à l'entrée du site.

© DR


"Nous avons bien parlé du match avec le consul honoraire de Tournai, Bernard Fontaine. Je lui ai d'ailleurs dit qu'il rirait moins à l'issue de la rencontre !" Le ton est donné, bon match !