Tournai-Ath-Mouscron

Après une année 2016, ayant débuté par une mauvaise nouvelle et quelque 680.000 de loyers à rembourser, la Société de Logements de Mouscron (SLM) s’apprête à vivre un futur bien rempli.

Outre les projets immobiliers, la SLM se lance effectivement dans son futur déménagement. Un dossier sur lequel les dirigeants travaillent d’arrache-pied depuis plusieurs mois.

Ce jeudi , la société a donc présenté son futur aux 58 personnes qui travaillent pour elle, dévoilant ainsi le site qui prendra bientôt place dans la rue de Menin.

"Nous nous installerons donc en lieu et place de l’Animalerie 2000, mais ce n’est pas tout. L’achat du terrain comporte également deux maisons, situées de part et d’autre de la parcelle, ainsi qu’une maison dans la rue de Roulers, pour permettre l’accès aux poids-lourds", avance Laurent Meert.

Enfin, le projet nécessite également l’acquisition du Tie-Break, situé à l’arrière. "Cette salle de sport servira surtout d’entrepôt et nécessitera donc moins de travaux, si ce n’est au niveau du bardage", ajoute Laurent Meert, directeur de la SLM mouscronnoise.

Au total, le projet devrait nécessiter plusieurs millions d’euros, dont une partie concernant l’achat du terrain sur fonds propres. La rénovation et la construction de nouveaux logements rythmeront également l’année 2017. D’ailleurs, de nombreuses nouvelles habitations vont voir le jour dans les mois à venir.

C’est une bonne nouvelle, face à une demande de plus en plus importante. "Chaque année, le chiffre des demandes augmente de près de 20 %. En 2016, nous en avons reçu presque 900. Sur celles-ci, un peu moins de 200 ont reçu une réponse positive… Nous devrions donc revoir ce chiffre à la hausse cette année grâce à l’agrandissement du parc", ajoute le directeur.

À noter également que la SLM a jeté son dévolu sur les anciens locaux de la CSC, donnant sur la rue du Père Damien, pour y créer des logements dans un futur proche.

.