Tournai-Ath-Mouscron Fruit d’une collaboration entre Ipalle et Ideta, il vient d’être inauguré.

Mis en service depuis début janvier, le parc éolien des Moulins Saint-Roch, à cheval sur les communes de Péruwelz et de Beloœil, a été inauguré en présence du ministre de l’Énergie, Jean-Luc Crucke (MR).

Le parc accueille quatre éoliennes alignées parallèlement à l’axe de l’autoroute E42. Il est le fruit d’une collaboration entre les intercommunales Ipalle et Ideta. Du 100 % public, donc.

Les éoliennes ont une puissance de 2,0 MW chacune. Le parc produit de l’électricité nécessaire à 6.580 ménages. Des mesures compensatoires prévoyaient aussi une zone nourricière de 4 hectares pour les oiseaux, un aménagement réalisé avant même le démarrage du chantier. Voilà pour les caractéristiques du site.

"Nous nous sommes jetés à l’eau en prospectant le terrain. Les démarches foncières ont été rondement menées et notre conseil d’administration nous a donné mandat pour mener le projet à terme, nous invitant à solliciter Ideta pour que celle-ci intervienne. Le partenariat a vu le jour et a été imaginé en deux phases", a souligné Ludivine Dedonder (PS), présidente d’Ipalle. "Nous estimons que le public doit aussi prendre ses responsabilités dans le développement de projets éoliens. Plutôt que de devoir arbitrer des dossiers inconnus, il vaut mieux que les autorités communales et régionales soient impliquées en amont. Nous avons délibérément réduit la puissance productive des éoliennes en choisissant le fournisseur qui garantissait le minimum de bruit. Ipalle a toujours veillé à ne pas construire ses équipements au détriment de la population."

De son côté , Pierre Wacquier (PS), président d’Ideta, a rappelé que ce projet était le premier 100 % public dans la région. Il s’est également attardé sur la volonté de préserver l’environnent. "Au total, les quatre éoliennes vont engendrer l’économie de 10.500 tonnes de C02, ce qui représente l’équivalent des émissions de 1.700 logements wallons ou de 4.500 véhicules. Nous nous rapprochons des objectifs que l’Europe impose à la Belgique. D’ici 2020, 13 % de notre énergie devra être produite à partir de sources renouvelables."