Tournai-Ath-Mouscron Les travaux continuent afin de rendre le pont accessible à la circulation dès la matinée du 19 juin.

Le pont-à-Ponts a changé de visage ce samedi ! Plus mince, plus effilé, plus moderne, plus accueillant pour les piétons et les personnes à mobilité réduite, il offrira, dès son ouverture, un autre regard sur l’Escaut qu’il surplombe. Le recalibrage du fleuve, en cours au niveau du quai Saint-Brice, imposait en effet ce changement. La pile du pont côté rive droite devant disparaître, la stabilité de l’ouvrage n’était plus assurée.

Le nouveau pont est ainsi arrivé par barge aux alentours de 10 h 30 après avoir navigué durant une heure au départ de Vaulx. Ce sont alors deux imposantes grues, de 650 tonnes chacune, qui ont soulevé l’imposante structure métallique depuis chaque rive. Le pont a ensuite été posé sur des appuis provisoires en attendant la finalisation des appuis définitifs.


"Ses travaux de revêtement et de raccordement avec les travées latérales et les voiries seront effectués jusqu’au 19 juin prochain", détaille-t-on du côté de ScaldisTournai, la société chargée de la communication des travaux.

C’est la société Techno Metal Industrie qui s’est occupée d’assembler le pont. L’entreprise, qui compte 80 employés, en a maintenant fait sa spécialité depuis 22 ans. Elle est notamment derrière le viaduc ferroviaire dit "pont des Allemands" à Visé dont les mensurations sont spectaculaires avec 2.550 tonnes et 532 mètres !


Maintenant que le nouveau pont-à-Ponts est posé, le travail continue ! En effet, la course contre la montre continuera jusqu’au 18 juin en toute fin de soirée puisque le trafic devra être rétabli le lendemain, dès 6 h, en circulation sur une bande allant du Dôme vers Saint-Brice pour les véhicules et en circulation normale pour les piétons.

Les travaux ultérieurs comportent, bien entendu, le raccordement du tablier avec les travées latérales, les différentes couches d’étanchéité et de revêtement de voiries, les garde-corps provisoires. Les équipements définitifs devront, quant à eux, être posés après la mise en tension, donc durant l’hiver.