Tournai-Ath-Mouscron Les Tournaisiens remontent en R1 pour y jouer un rôle en vue. Avant la N3 ?

Les événements se bousculent au niveau du rugby tournaisien. Le XV picard a gagné le droit de remonter en régionale 1. Le club va aussi bénéficier d’une nouvelle surface de jeu et va même… changer de nom !

"Comme nous comptons dans nos rangs pas mal de Tournaisiens et que la ville de Tournai nous soutient, nous avons eu envie de marquer un peu plus cette identité tournaisienne. Désormais, la dénomination Tournai Rugby Club sera de mise", confie Eddy Denis, manager des seniors. "Au niveau des infrastructures, après avoir pu bénéficier d’un éclairage digne de ce nom, nous allons pouvoir évoluer sur une nouvelle surface puisque le terrain a été retourné et va être complètement refait. Maintenant, la prochaine étape concernera les vestiaires. Avec deux locaux seulement, nous commençons vraiment à être à l’étroit."

Côté sportif, le XV picard a été battu le week-end passé en finale par Ottignies, mais était déjà assuré de remonter en R1. "C’est une bonne chose. Nous avons vraiment fait preuve de régularité. Notre équipe était composée de quelques cadres et de bons jeunes aussi", assure Eddy Denis. "D’autres jeunes vont être intégrés au groupe l’an prochain et nous bénéficions aussi de l’apport d’étudiants de Saint-Luc et d’autres établissements tournaisiens. Le mélange entre expérience et jeunesse donne de bons résultats."

Tournai n’entend pas faire de la figuration en R1, bien au contraire. Eddy annonce d'emblée la couleur. "Nous visons le Top 4 . Nous devons nous montrer ambitieux. Nous allons nous renforcer en faisant venir deux ou trois joueurs, mais il n’y aura pas non plus de révolution au sein de l’effectif."

L’objectif sera aussi de créer une deuxième équipe fin de saison prochaine, afin de répondre aux contraintes qui sont de mise en cas de montée en N3.

"Si nous arrivons à atteindre la N3, nous serons de toute manière obligés de monter une deuxième équipe. Alors, nous anticipons", explique Eddy Denis. "Cette seconde équipe nous permettrait d’aguerrir nos jeunes et d’offrir à nos joueurs deux possibilités : du rugby compétition avec l’équipe A et du loisir avec la B."