Tournai-Ath-Mouscron Les prestigieuses calèches de la ducasse coûtent 20.000 euros par an et sont à moitié vides lors du cortège

Pour que le budget soit accepté par la ministre des Pouvoirs locaux, il fallait fournir un plan de gestion pour les futures années. Et le conseil a même abordé des économies à faire sur la ducasse. Ce budget a été présenté au conseil communal athois et approuvé par la majorité PS-MR.

Comme pour le budget, les groupes Ecolo et CDH ont une nouvelle fois préféré s’abstenir sur ce volet. Laurent Postiau (CDH) a tout de même quelques interrogations sur les plans de gestion. "De nombreuses mesures devront être appliquées par la prochaine majorité. Ensuite, des plans de gestion, nous en avons malheureusement déjà vu passer, mais celui-ci sera-t-il appliqué et respecté ?"

Philippe Chevalier (PS) soulevait quant à lui un point qui lui semble inacceptable, c’est-à-dire les économies à faire dans le budget de la ducasse. "Nous ne pouvons pas toucher à ce qui fait la fierté de tous les Athois chaque année. Il faut faire des économies mais il ne faut pas toucher à notre folklore !"

Marc Duvivier s’est alors étendu sur ce point. "La ducasse restera ce qu’elle est et comme les Athois l’aiment. Elle se doit d’être encore plus familiale d’ailleurs. Nous respecterons toujours les critères de l’Unesco à ce sujet. Il y a juste les calèches qui me gênent. Elles nous coûtent 20.000 euros par an et sont à moitié vides lors du cortège. De grosses économies peuvent dès lors être faites si on les supprime", avance le bourgmestre.

Marc Duvivier assure cependant que les calèches seront présentes cette année mais il demande à ce que celles-ci ne soient pas vides à certains moments lors du cortège.

Pour Ronny Balcaen (Ecolo), un plan de gestion est une bonne chose mais le timing dans lequel il est réalisé est bien trop tardif. "Le plan de gestion a été élaboré dans des conditions difficiles. Ce n’est sans doute pas le meilleur moment, à deux mois des vacances d’été, à moins de six mois des élections communales d’approuver un plan qui devra peut-être être mis en œuvre par une majorité différente."

Le conseiller Ecolo s’est aussi penché sur le sujet de la ducasse. "C’est un peu confus mais c’est un beau programme. Il ne touche pas à l’essence même de notre ducasse. Il ne sera pas facile à mettre en œuvre. La possible suppression des calèches en fin de cortège a été évoquée déjà pour cette année en commission des Finances. Tout le monde n’est pas d’accord. Peut-on au moins suggérer que chaque élu soit consulté pour dire s’il souhaite oui ou non prendre en place dans une calèche ?"

Un plan de gestion qui devra encore être ajusté, donc…