Tournai-Ath-Mouscron

Treize jeunes ont débroussaillé d’anciens sites, désormais accessibles au public

ANTOING Consacrer deux semaines de vacances à débroussailler certains sentiers de balade de l’entité dans le cadre d’un job étudiant, c’est l’expérience à laquelle six jeunes antoiniens ont pu participer ces deux dernières semaines.

Engagés par le Plan de cohésion sociale dans le cadre de l’opération Eté solidaire, je suis partenaire, ils ont activement collaboré à la création d’un nouveau circuit de promenade à travers le village de Péronnes.

“C’est la deuxième année que nous organisons cette opération”, confie le bourgmestre antoinien Bernard Bauwens. “Cette dernière permet aux communes d’engager des jeunes sous contrat étudiant et de leur confier toute une série de petits travaux citoyens dans leur environnement proche. Cette année, six jeunes ont travaillé pendant deux semaines aux côtés de l’animateur Luc Dupont, qui a su booster leur motivation en leur expliquant que leur mission de débroussaillage déboucherait sur la création d’un tout nouvel itinéraire de promenade accessible au grand public”.

Les étudiants ont revalorisé le sentier communal du Catelet à Péronnes, les descentes d’eau en pierre du Vieux Canal à Maubray ainsi que l’ancien cimetière de Calonne. Grâce à eux, des visites guidées pourront à nouveau être organisées sur ces sites. En voilà une bonne nouvelle.

Ces quinze jours passés à travailler ensemble, dans le cadre d’une action commune, ont fait d’eux des citoyens solidaires, ce qui rejoint totalement les objectifs du Plan de cohésion sociale ”, a ajouté Aurélien Pierre, le responsable de l’équipe. “Certains vivaient ici une première expérience professionnelle, qui leur servira de bonne base pour leur future vie active ”.

En tout, cet été, si l’on compte les participants à cette opération, les moniteurs des plaines de vacances et les jobistes du service des travaux, la Ville d’Antoing aura engagé une trentaine de jeunes au sein de l’entité.



© La Dernière Heure 2011