Tournai-Ath-Mouscron

Cela fait quelque temps que le magasin Lidl se sentait à l’étroit dans son bâtiment de la chaussée de Mons, à Ath. Alors, il a émis le souhait de s’agrandir. Pour y parvenir, il a acheté les deux maisons de la chaussée de Mons qui lui sont contiguës. Des maisons qui vont être démolies.

Dans l’avis d’enquête, on peut y lire que le magasin propose "une construction, reconstruction ou modification de la destination d’un bâtiment en magasin dont la surface nette de vente est supérieure à 400 m² ainsi que la transformation de bâtiments ayant pour effet de placer ceux-ci dans les mêmes conditions". Parmi les remarques, on constate que "la profondeur est supérieure à 15 m et dépasse de plus de 4 m les bâtiments situés sur les parcelles contiguës."

Les riverains proches craignent de voir leur cadre de vie largement perturbé. Selon leurs informations, le projet consistait au début à ériger un mur de 5,40 m contre leur maison. Ce qui impliquerait que toutes les pièces de vie de cette maison auront une vue sur le mur du futur magasin. "On a prévu des murs d’un peu plus de 3 m de haut" , répond Julien Wathieu, du service communications de Lidl.

La profondeur du magasin inquiète aussi les riverains. Mais Julien Wathieu assure que tout a été fait en étroite collaboration avec la Ville d’Ath. "À diverses reprises, la commune a souhaité que le projet soit revu pour affaiblir les éventuelles nuisances et pour intégrer au mieux le magasin à l’architecture avoisinante. Cet agrandissement cadre aussi avec le souhait de proposer un magasin de proximité à tous et permettra de stabiliser l’emploi à la hausse. D’autre part, sur base des remarques de l’enquête publique, il est envisa geable d’apporter quelques changements au projet."

Aussi, "les deux maisons détruites seront reconstruites avec deux logements supplémentaires le long du Vieux chemin d’Ath".