Tournai-Ath-Mouscron

A l'occasion des voeux au personnel communal, le bourgmestre de Leuze (Idées) a bien fait comprendre qu'il entendait, si les électeurs lui en donnent la possibilité, poursuivre sa mission.

"Nous avons agi en bon père de famille, avec aussi une vision d'avenir", a-t-il souligné lors des derniers vœux de cette législature. "Je suis prêt à continuer le travail entamé."

A la fin de son discours, Christian Brotcorne a fait allusion au putsch tenté et manqué en 2015 par Hervé Cornillie (MR), premier échevin. "La majorité a connu des soubresauts inutiles, ce qui a engendré une perte de temps, d'énergie et de confiance."

Chaque échevin a eu droit à sa petite vidéo pour expliquer les projets menés à bien ou à venir en fonction de ses attributions. Le premier échevin, lui, n'a pas eu l'occasion de s'exprimer face caméra puisqu'il a été dépouillé de ses attributions depuis cette fameuse tentative.

Christian Brotcorne a profité de cette cérémonie pour faire le point sur les dossiers brûlants : rénovation de la Grand-Place, circulation à Chapelle-à-Oie, plan communal de mobilité, Ravel vers Grandmetz, extension du parc d'activités économiques, déménagement du centre culturel, travaux dans les bâtiments du culte, logement, propreté...

Il voit aussi des indicateurs chiffrés positifs. "Nous frôlons les 14.000 habitants avec la plus grosse progression en Wallonie picarde en 2016. Et en 2017, nous avons encore progressé d'1,7%. Pourquoi ne pas rêver de passer la barre des 15.000 en 2020 ? Depuis 2012, le chômage a aussi baissé de 3% dans notre commune. Autre signe qui doit nous inciter à l'optimisme, l'ouverture prochaine d'un cabinet médical au coin de la rue de l'Araucaria avec une quinzaine de spécialistes."