Tournai-Ath-Mouscron

Le tribunal de la famille de Tournai a donné raison à la zone de secours de Wallonie picarde dans un dossier qui l’oppose à l’ASBL Centre de formation de Raymond Michiels.

Le couperet est tombé et cette association doit rendre 1,2 million d’euros à la zone de secours.

“Le jugement est effectivement en notre faveur”, explique le président de la zone de secours de Wallonie picarde, Paul-Olivier Delannois (PS). “Il dit que nous sommes les seuls et uniques bénéficiaires de l’héritage de Raymond Michiels. Un recours est possible et l’association doit tout de même remettre le montant... Je ne me sens pas vraiment soulagé. En fait, c’est un jugement de bon sens qui correspond aux volontés de la personne décédée, et il n’y a que ça qu’il faut voir. Je suis content que l’on retrouve la volonté du défunt dans le jugement. La volonté du défunt était de faire quelque chose pour la formation des pompiers à Leuze et nous allons nous mettre autour d’une table avec les pompiers de la caserne de Leuze pour déterminer ce que nous allons en faire. L’argent ne servira pas à combler le budget.”