Tournai-Ath-Mouscron Il sera possible de payer via sa carte bancaire et son GSM

Le conseil communal de Leuze a approuvé le remplacement du parc d’horodateurs. Comme l’a signalé le bourgmestre Christian Brotcorne (Idées), le financement sera inscrit au budget 2018.

Le chiffre de 17 horodateurs avait été avancé mais, en tout, la Ville va en acquérir 18. Les 16 horodateurs actuels seront remplacés et deux supplémentaires seront achetés pour éviter aux usagers de devoir marcher sur une trop longue distance pour en trouver. La zone d’horodateurs ne sera donc pas élargie, même s’il y a deux horodateurs en plus. Ces appareils, sur l’entité de Leuze, sont placés uniquement au centre-ville, dont le stationnement est réglementé par le biais des horodateurs mais aussi de la zone bleue. Il est encore difficile de savoir ce que ces horodateurs rapportent parce que le contrôle n’est régulier que depuis une petite année. Les chiffres doivent encore être comparés et analysés en séparant les revenus générés par les cartes communales de stationnement, les horodateurs et les amendes.

"Nous devons approuver le cahier des charges. Le montant est de 110.000 € HTVA. Pour l’instant, il s’agit encore des premiers horodateurs mis en service au début des années 2000. Il est donc nécessaire de moderniser ce parc. Les nouvelles machines dernier cri permettront de payer par carte bancaire et aussi par le biais de son smartphone. Nous plancherons également sur la faculté de proposer 15, 20 ou 30 minutes gratuites de parking", a assuré Christian Brotcorne.

Le conseiller socialiste Steve Abraham a demandé si, lors de la période des fêtes de fin d’année, il n’était pas possible, au moins pour les riverains, de prévoir une certaine marge de manœuvre.

Le bourgmestre préfère ne pas annoncer l’absence de contrôles afin d’éviter les abus. On se dirige donc plus vers un assouplissement des règles et des contrôles à cette période. Justement, le contrôle du stationnement a pour but de favoriser le turn-over en évitant les voitures-ventouses. Les clients du centre-ville peuvent ainsi trouver plus aisément une place.