Tournai-Ath-Mouscron

Le MR du Mont-de-l’Enclus est prêt au combat électoral, pour autant qu’il y en ait un, puisqu’il n’est pas certain encore aujourd’hui que la minorité en présentera une.

Le MR est au pouvoir depuis 2000 au Mont-de-l’Enclus. "Nous étions tout d’abord en majorité avec le partenaire socialiste pendant la première législature et nous avons obtenu une majorité absolue en 2006 et nous l’avons conservée depuis lors", rappelle le bourgmestre Jean-Pierre Bourdeaud’huy. "J’ignore aujourd’hui si la minorité présentera une liste. Ce n’est pas mon problème. C’est celui de l’opposition, mais je préférerais qu’ils présentent une liste. C’est important pour la démocratie. C’est important d’avoir des débats même si nous n’avons pas la même vision."

Quoi qu’il en soit, le MR veut rester au pouvoir. "Nous avons mis en place des projets, une méthode de travail, nous espérons que cela va continuer. Je pourrais évoquer les travaux des voiries, la protection du pouvoir d’achat des citoyens en ne touchant pas aux taxes."

Le MR veut également continuer le travail réalisé en matière de lutte contre les inondations. "Des travaux ont déjà été réalisés et il y a encore le dossier du Marais du Pré à Anserœul."

Autre thématique : la sécurité. "Nous avons acquis des radars préventifs. Nous avons investi dans l’achat de boîtiers pour un radar répressif. Nous voulons également soutenir la création de PLP, de partenariats locaux de prévention. Des projets existent déjà à Amougies et à Anseroeul."

Jean-Pierre Bourdeaud’huy évoque ensuite plusieurs défis, dont un espace multi-services avec une crèche et des logements sur le site de l’ancien lycée d’État d’Amougies, la revitalisation de l’Enclus du Haut et le développement touristique… "Nous travaillons aussi sur de nouveaux projets comme un service de taxi solidaire pour les plus démunis et les personnes âgées ou la création d’un hall sportif."

Le MR du Mont-de-l’Enclus compte aujourd’hui neuf élus au conseil communal, sur les treize sièges. Et le soir du 14 octobre, ils pourraient occuper les treize strapontins.

Jean-Pierre Bourdeaud’huy emmènera la liste

Le bourgmestre sortant Jean-Pierre Bourdeaud’huy sera tête de liste MR. S’il est à nouveau élu premier citoyen du Mont-de-l’Enclus, ce sera son troisième mandat de bourgmestre, après avoir été échevin pendant 6 ans.

Derrière lui , on retrouve Magda Mas, Philippe D’hondt, Virginie Weytsman (la fille de l’échevin Guy Weytsman qui a décidé de céder sa place), Marnix Verstraeten, Christel Verschuere, Denis Detemmerman, Frederika Buckens, Thierry Delbroeck, Nora Vynck, Martin Provoyeur, Sabine Havrin et Willy Monnier.

"C’est une commune francophone avec de nombreux habitants néerlandophones", explique Jean-Pierre Bourdeaud’huy. "C’est pour cette raison que quatre candidats néerlandophones y figurent, ainsi que des candidats bilingues. Nous avons également essayé d’avoir des candidats de tous les villages."

La moyenne d’âge des candidats est de 53 ans, comme en 2012. Le benjamin de la liste a 31 ans et le plus âgé en a 70.