Tournai-Ath-Mouscron Les entités de Mouscron et d’Estaimpuis sont touchées par les feux de véhicules. 

Les feux de voitures sont un fléau en zone frontière, surtout sur les entités de Mouscron et d’Estaimpuis. Face à ces entités, de l’autre côté de la frontière, des zones très urbanisées.

Les pompiers de Mouscron sont ainsi sortis à trois reprises dans la nuit de dimanche à lundi, la nuit de la Saint-Sylvestre, pour circonscrire des feux de voiture. Trente-huit incendies volontaires de voitures ont été enregistrés en 2015 sur l’entité de Mouscron, contre 25 en 2014 et 35 en 2013.

La zone de police du Val de l’Escaut (Estaimpuis, Pecq, Celles et Mont-de-l’Enclus) connaît aussi ce phénomène. "Nous avons enregistré 20 incendies volontaires de voitures en 2017 contre 19 faits en 2016 et 11 en 2015. Des faits surtout commis sur l’entité d’Estaimpuis, frontalière avec la France", explique Dominique Debrauwere, chef de corps de la zone de police du Val de l’Escaut.

Dominique Debrauwere le concède : "C’est un phénomène préoccupant et nous n’arrivons pas bien à le cerner. Nous avons une bonne partie de ces véhicules qui ont été volés et qui sont incendiés en Belgique parce qu’ils ont été utilisés pour commettre des méfaits de l’autre côté de la frontière. Cela peut être également des véhicules désossés et dont on amène la carcasse de l’autre côté de la frontière."

Il ne faut pas non plus écarter la possibilité qu’il y ait un incendiaire sur le territoire de la zone.

"La seule solution pour faire face à ce phénomène, c’est plus de présence policière sur le terrain" , glisse Dominique Debrauwere avant d’ajouter, réaliste : "Mais vu les possibilités géographiques qu’offre notre territoire, tout comme celui de Mouscron, les malfaiteurs peuvent bouter le feu à une voiture et aisément regagner l’autre côté de la frontière. Quant aux caméras, elles peuvent être utiles si le hasard fait bien les choses. Mais elles ne seront utiles qu’a posteriori."

Les malfrats semblent aussi moins hésitants quant à l’idée de bouter le feu à une voiture située près d’autres véhicules ou d’habitations. Ce qui est inquiétant.