Tournai-Ath-Mouscron

Le Premier échevin de Mouscron, en charge de la Culture, Michel Franceus (CDH), se serait bien passé de la publicité qu'il vient de recevoir pour son apéritif organisé le 4 mars, l'apéro de Mitch. 

Les bénéfices de cet événement seront reversés aux fanfares et harmonies de l’entité de Mouscron. 

Un millier d’enveloppes contenant deux invitations a été envoyé la semaine passée par l’administration communale de Mouscron : une pour l’exposition du peintre Jean-Claude L’Ernout au centre Marius Staquet, et une autre pour un événement privé, l’apéro de Michel Franceus, le 4 mars. Une info relevée par Le Vif/L’Express qui parle d’illégalité.

“Il n’y a pas d’argent dérobé, pas d’argent gaspillé. C’est une enveloppe avec deux invitations. Le prix du timbre est le même”, répond Michel Franceus. “Il y a une invitation pour un événement culturel, une autre pour mon apéritif. S’il avait fallu envoyer les invitations dans des enveloppes séparément, cela ferait 1.000€ que les fanfares et harmonies n’auraient pas. C’est vraiment désespérant. Si on suit cette condamnation, aucune association ne pourrait être soutenue par la Ville. Est-ce que c’est cela que l’on veut ? Chaque année, les bénéfices de mon apéritif vont à des associations. Une année, ce sont les cercles artistiques de l’entité de Mouscron. La suivante, ce sont les chorales. Et la troisième année, ce sont les fanfares et harmonies. Je ne suis pas à cran mais j’espère qu’il y aura du monde à l’apéritif pour soutenir les fanfares et harmonies de l’entité.”