Tournai-Ath-Mouscron "Merci à tous, je ne voulais vraiment pas que cela se passe comme cela" était les mots de Brigitte Aubert ce soir vers 20h30. Sur l'instant, elle était submergée par l'émotion.

La prise de fonction de l'ancienne échevine n'avait rien de festif. Le souvenir d'Alfred Gadenne était bien évidemment dans tous les esprits lors de cette présentation officielle du cdH à l'hôtel de ville de Mouscron. 

Benoit Lutgen était présent. Il avait du mal à exprimer le respect qu'il a pour les Mouscronnois, surtout dans la manière dont ils ont géré ces derniers jours.

"Nous sommes toujours bouleversés. Je suis impressionné par la capacité des Mouscronnois de donner une dimension à chacun. Je n'ai pas de doute que cet état d'esprit va faire grandir les citoyens, même face à ce drame. Alfred avait un parcours de vie exemplaire, mais on se doit d'avancer, il faut organiser les choses. Le plus bel hommage que l'on pourra lui rendre, c'est de transformer cette douleur en marche avant."

Mathilde Vandorpe, qui restera chef de groupe au conseil communal a remercié Benoit Lutgen et rappelé l'importance du travail d'équipe. 

"Nous informerons rapidement le MR avec qui nous avons un bon partenariat au collège. Les décisions se sont prises en consensus et dans le calme. Il faut rappeler que l'on a perdu trois grands hommes à Mouscron ces dernières années, mais on reste une ville forte."

Michel Franceus a ensuite pris la parole pour énoncer la composition du nouveau conseil communal.

"Au terme d'une semaine éprouvante, les élus et les militants ont affiché leur détermination et leur confiance au futur. Brigitte Aubert assumera la fonction de bourgmestre dans le respect du code de démocratie. Elle prendra ses fonctions le 2 octobre, d'ici là, Michel Franceus, premier échevin occupera la fonction de bourgmestre."

Brigitte Aubert remplira les fonctions de l'administration générale, de la police, des pompiers, du pôle de sécurité, des associations patriotiques, de l'agriculture, de l'urbanisme. Elle garde la charge des affaires sociales et de la santé. Michel Franceus garde ses fonctions précédentes et la présidence de l'IEG.

Ann Cloet devient deuxième échevine. Elle gérera la petite enfance, la famille, les cultes, l'environnement, le bien-être animal, le budget, les finances et les travaux des bâtiments. La troisième échevine, Marie-Hélène Vanelstraete s'occupera des travaux, des voiries, du logement, du patrimoine, de la mobilité et de la sécurité routière.

Kathy Valcke devient quatrième échevine. Elle garde la jeunesse et les sports ainsi que l'égalité des chances et les jumelages. Elle sera en charge de la concertation avec le CPAS. 

Dans les nouveautés, Laurent Harduin devient cinquième échevin. Il se consacrera à la population, à l'état civil, à l'informatique au développement du commerce et de l'innovation. Une nouvelle conseillère fait son entrée, Véronique Loof. Benoit Segard garde la présidence du CPAS. Didier Mispelaere devient président de la société de logements. D'autres légers ajustements suivront dans la semaine.

Brigitte Aubert a ensuite légèrement pris le micro. L'importance et la manière d'accéder à la fonction maïorale n'ont pas aidé la prise parole. "Merci à tous, je ne voulais vraiment pas que cela se passe comme ça. On va continuer le travail, on va montrer qu'on peut être fier d'être Mouscronnois."

Alors que les élus ont invité les membres à profiter comme le disait Alfred Gadenne, du verre de l'amitié. Un militant à lancé la chanson Bé! qu'in est fir d'êt Mouscronnôs. Un air que toute la salle a vite repris en choeur.