Tournai-Ath-Mouscron

Le 11 septembre reste aux yeux du monde entier comme le triste anniversaire de l’attentat du World Trade Center. À Mouscron, cette date est désormais synonyme d’un horrible fait, l’assassinat du bourgmestre Alfred Gadenne dans le cimetière de Luingne. Il y a un an, c’est effectivement toute la cité des Hurlus qui était sous le choc après l’annonce de la terrible nouvelle.

Tous unis dans la tristesse, les couleurs politiques se sont alors estompées durant un certain moment. Tous reconnaissaient alors les qualités d’un homme proche de ses citoyens. “Mouscron, c’était sa vie, détaillait, par exemple, Christiane Vienne, chef de file PS. Ça le rendait malade de quitter sa ville. C’était un homme de terrain, proche des gens dans le quotidien. Un homme politique comme on n’en fait plus.”

Brigitte Aubert (CDH) a, de son côté, été l’une des dernières personnes à avoir vu Alfred Gadenne avant sa disparition.

© Dupuis

“On avait alors discuté de son apéritif qui s’était tenu la veille, explique celle qui a dû reprendre le mayorat de Mouscron. Il aimait bien savoir ce qui s’était bien passé et ce qu’il pouvait encore améliorer, il était comme cela. Personne n’oubliera notre bourgmestre…”

Dans quelques jours , le CDH, son parti, annoncera la liste pour les élections communales d’octobre prochain. Une liste qu’Alfred Gadenne aurait menée sans cet horrible drame.

“C’est une certitude, le bourgmestre se serait représenté, assure Brigitte Aubert. Il avait d’ailleurs déjà pensé à certains noms pour la liste !”

Nathan Duponcheel, l’assassin, avait, quant à lui, agi par vengeance. Son père avait en effet été écarté de la commune de Mouscron où il travaillait et s’était donné la mort par la suite. Il comparaîtra prochainement devant la cour d’assises.

Ce mardi, les hommages vont se multiplier. Une marche blanche, organisée par l’équipe des bénévoles d’Alfred Gadenne et en accord avec sa famille, se tiendra d’ailleurs ce mardi sur le coup de 18 h. Le départ est ainsi fixé au niveau du parking jouxtant le cimetière de Luingne. Nul doute que la foule sera nombreuse…