Tournai-Ath-Mouscron Le Judo Top Niveau avait l’honneur d’accueillir le porte-drapeau du judo belge.

Plus de soixante jeunes étaient présents pour accueillir le vice-champion du monde toutes catégories au sein du dojo tournaisien. Une rencontre avec des élèves en section sport de l’école du Château qui était particulièrement intéressante et amusante pour tout un chacun.

"C’est vraiment une grande fierté d’accueillir ce grand monsieur dans notre dojo tournaisien. Il est tout d’abord grand de par son physique mais grand aussi au travers des valeurs qu’il peut déployer et qu’il transpire autour de lui. Pour finir il est grand aussi de par son humilité, c’est impressionnant", se réjouissait Emmanuel Richeling, directeur de l’école du Château.

Au programme, un entraînement très physique et directif de plus d’une heure durant lequel Toma Nikiforov n’a pas hésité à démontrer toute sa pédagogie mais aussi son humour qui en aura fait rire plus d’un.

"Nous avions prévenu les enfants il y a un petit peu plus d’un mois que Nikiforov allait venir leur donner un entraînement. Je pense que depuis ce jour-là, tous les enfants présents aujourd’hui comptaient le nombre de jours et de dodos qu’ils devaient avoir pour enfin arriver à ce grand jour et cette rencontre qui restera à jamais gravée dans leur mémoire."

La venue d’un champion d’une telle envergure, ça se prépare et ça, les deux professeurs sur le tatami, Bernard Tambour et Emmanuel Richeling, en ont bien pris conscience. "Au niveau du judo je dois dire que nous préparons les enfants depuis la rentrée scolaire pour un événement de ce calibre. Ces dernières semaines j’ai vraiment senti les enfants beaucoup plus appliqués qu’auparavant. Toma Nikiforov de par sa personne transmet vraiment une belle image du sport qu’est le judo. Du coup, l’athlète qu’il est fait qu’il est très bien perçu par tous. C’est même l’idole de certains enfants présents sur le tatami en ce jour", concluait le directeur de l’école du Château.

À la fin de l’entraînement, Nikiforov s’est gentiment prêté à un jeu de question-réponse durant lequel plusieurs réponses étaient vraiment amusantes. "Teddy Riner ? C’est une tapette", a-t-il notamment déclaré ironiquement.