Tournai-Ath-Mouscron Des riverains d’Ice Mountain s’opposent à un projet éolien.

Une pétition circule depuis quelques jours parmi les riverains du complexe de loisirs Ice Mountain à Comines. Des citoyens s’opposent au projet éolien de l’entreprise de loisirs.

"Tout est parti lors du dernier conseil communal", explique l’échevin du Développement économique de Comines-Warneton, Didier Vandeskelde (Action - CDH). "Nous avions discuté du changement d’affectation de terres pour le projet d’Ice Mountain. La société veut créer un karting sur glace avec des véhicules électriques."

Ce n’est pas ce projet qui pose problème. Pour l’heure, Ice Mountain ne gêne d’ailleurs absolument pas ses voisins. Mais en marge de son projet de karting sur glace, l’entreprise s’est lancée dans un projet éolien.

La société Fairwind , basée à Seneffe, a d’ailleurs déposé une demande de permis, le long du chemin des Baudets à Comines. Les éoliennes possèdent une puissance de 95 kW et doivent générer chacune 235.000kW/h par an. Les mâts ont une hauteur de 37 mètres et peuvent atteindre, avec les pales, une hauteur maximale de 49 mètres.

"Ce sont donc des éoliennes qui sont peu puissantes, petites, qui ne seraient pas plus hautes que la structure même d’Ice Mountain où se trouve la piste de ski", relève Didier Vandeskelde.

L’échevin poursuit : "C’est toujours la même chose. Les citoyens sont pour les énergies renouvelables, mais pas dans leur jardin. À la limite, on pourrait même se réjouir qu’Ice Mountain installe des éoliennes puisque les activités que l’on y propose sont énergivores."

L’entreprise veut d’ailleurs utiliser l’énergie renouvelable générée par les éoliennes pour réduire sa consommation d’énergie. Elle avait étudié la possibilité d’installer des panneaux photovoltaïques mais cette option était trop gourmande en espace.