Tournai-Ath-Mouscron Le refuge pour chats Félin pour l’autre enregistre plus de demandes d’adoption durant la période estivale

Ouvert il y a un peu plus d’un an, le refuge pour chats Félin pour l’autre, situé le long de la chaussée de Lille à Orcq, dans l’entité de Tournai, ne désemplit pas. Actuellement, le refuge héberge une quarantaine de chats, sa capacité maximale. "C’est déjà beaucoup trop", assure la présidente Catherine Dussart.

"Il faut également veiller au bien-être des chats que nous hébergeons. Nous devons donc forcément limiter le nombre de places, nous obligeant alors à passer par une liste d’attente. Le problème est ensuite de savoir qui est prioritaire : est-ce le chat âgé, le chat malade, etc. Puis, il y a les urgences. Nous avons par exemple dernièrement accueilli six chats qui n’étaient pas prévus."

Avec cette période estivale, synonyme de départs en vacances, les abandons d’animaux sont malheureusement encore et toujours légion.

"Il est vrai que l’on reçoit plus d’appel pour des chats retrouvés dans les jardins par exemple. Parfois, c’est la vérité alors que dans d’autres moments, c’est juste une raison pour se débarrasser de son animal. De toute manière, on le remarque assez rapidement. Il n’y a pas longtemps, on a vu un homme pleurer car il devait se débarrasser de son chat suite aux allergies de sa fille. Dans ce cas, la raison était sincère."

Heureusement, à côté de ces abandons, le refuge peut compter sur cette période pour les adoptions. "Dans le même temps, nous avons effectivement aussi beaucoup plus de demandes d’adoption", souligne la présidente du refuge. "Cela a été plutôt calme début juillet, les gens ont préféré attendre de revenir de vacances avant de passer à l’adoption afin d’éviter de déjà laisser le chat tout seul durant leur absence."

Le refuge ne confie cependant pas les chats sans aucune vérification. "Avant l’adoption, nous effectuons une prévisite. Si nous voyons par exemple que la personne possède déjà des chats et qu’ils ne sont pas stérilisés ou pas bien soignés alors le retour est négatif et l’adoption ne peut être réalisée. Que ce soit pendant leur passage au sein du refuge ou après, nous sommes là pour le bien-être des chats."