Tournai-Ath-Mouscron

La direction du parc animalier a déposé une offre de rachat en vue de la vente aux enchères de ce chancre industriel.

Pairi Daiza manifeste à nouveau un vif intérêt pour le site désaffecté de l’ancienne sucrerie de Brugelette dont la Région Wallonne est actuellement propriétaire. De source bien informée, la direction du parc vient de déposer une offre de rachat pour l’ensemble de cette friche industrielle de 60 hectares en prévision de sa vente aux enchères prévue le 27 juin prochain.

Lors de celle-ci, Eric Domb, fondateur du domaine animalier de Cambron-Casteau, et d’autres investisseurs potentiels auront la possibilité d’enchérir au-delà des trois millions d’euros demandés par le SPW. Un second candidat acquéreur se serait fait connaître auprès du comité d’acquisition de Mons. Depuis la fermeture en 2008 de la sucrerie, un dossier de réhabilitation est sur la table et a déjà fait l’objet de plusieurs projets sans qu’aucun n’aboutisse à ce jour. En 2016, la commune elle-même avait répondu à l’appel à projets ‘Quartiers Nouveaux” du ministre Di Antonio mais son dossier n’avait pas été retenu.