Tournai-Ath-Mouscron Alors que l'échevin Patrice Bougenies était présent sur la liste PS, il a finalement décidé de rejoindre Marc Duvivier dans sa liste citoyenne.

A travers un communiqué envoyé ce dimanche, Patrice Bougenies a indiqué qu'il se retirait du Parti socialiste pour rejoindre la liste citoyenne créée par Marc Duvivier, l'actuel bourgmestre d'Ath. Voici son communiqué:

Ce dimanche 27 mai 2018, je vous informe avoir pris la décision de me présenter lors des prochaines élections communales sur la liste citoyenne formée par Marc Duvivier, Bourgmestre d’Ath. Cette décision a été longue et difficile à prendre, je m’en explique.

Depuis plusieurs semaines, je suis tiraillé entre mes convictions politiques et ma conscience, tous mes amis et les membres de ma famille pourront en témoigner.

Comme mon grand-père et mon père, je suis un socialiste convaincu. Il était dès lors inconcevable pour moi de me présenter sur une autre liste que celle de mon parti de cœur.


Toutefois, dès le départ, j’ai trouvé honteux la manière par laquelle on a évincé Marc Duvivier, ainsi que les propos calomnieux à son égard qui ont été colportés à cette fin. Pour avoir travaillé au quotidien avec lui pendant de nombreuses années, je connais son amour sans bornes pour notre ville, son professionnalisme, sa capacité de travail hors normes et son empathie envers chacun, par-delà toute conviction, appartenance ou tendance.

Enfin, il m’insupportait de me retrouver opposé à Bruno Montanari, mon meilleur ami et frère d’arme avec qui je travaille depuis toujours. Comment - par la volonté des autres - se trouver soudain dans deux camps rivaux alors que nous partageons le même idéal de courage et de loyauté ?

Cet état d’esprit, je l’ai exprimé publiquement avec d’autres candidats avant de finalement « rentrer dans le rang », comme je l’ai lu dans la presse.

Ayant mis à profit quelques jours de vacances pour prendre du recul et faire le point, j’en suis arrivé à plusieurs conclusions :

- Je resterai toujours un socialiste convaincu ;

- Je ferai tout pour rester fier de ce que je fais, en continuant à me donner au maximum pour tous, sans jamais trahir personne quelle qu’en soit la raison ou le contexte ;

- J’ai passé l’âge de recevoir des ultimatums et de ‘rentrer dans le rang’ ;

- Je n’ai jamais menacé personne ni exercé la moindre pression sur qui que ce soit ; j’entends qu’il en soit de même envers moi.

- Perdre ou gagner n’a aucune importance, pour autant que je garde de l’estime pour ce que je suis et ce que je fais.

« Je suis le maître de mon destin. Je suis le capitaine de mon âme. » pour paraphraser le poème Invictus de William Henley. Pour cela, je prends cette décision de façon irrévocable, avec la certitude d’avoir ma conscience pour moi et de me sentir apaisé, quoi qu’il advienne.