Tournai-Ath-Mouscron

Le groupe GO devait se réunir ce jeudi soir mais il n’en sera rien. Les échevins MR du cartel CDH-MR René Smette et Agnès Vandendriessche claquent la porte.

Christian Catteau était dans le public du conseil communal ce lundi soir. La tête de liste GO avait accepté que les élus de la minorité André Demortier et Christelle Loiselet (Oser + le citoyen) aient une place sur la liste GO. Il avait même annoncé que le bourgmestre Marc D’Haene (GO – CDH) et André Demortier, ennemis depuis des décennies, s’étaient réconciliés. Ce qui semblait totalement improbable. 

Ce nouveau rebondissement dans le groupe GO n’est pas du goût de tout le monde au sein du cartel qui explose en plein vol à quelques mois des élections communales. “Certains élus MR ont démissionné du groupe, dont Agnès Vandedriessche et moi. J’ignore si d’autres vont le faire. Je ne force personne à le faire”, explique René Smette. “Le chef de file GO a décidé tout seul et il n’en a parlé à personne. C’est inadmissible. Si c’est une décision en groupe, on peut l’admettre. Mais là, ce n’est pas le cas. Je trouve que c’est un manque total de respect, d’ouverture, de savoir-vivre, de la part du bourgmestre et de son chef de file. Nous avons même appris cette information par la presse.”

Marc D’Haene devait contacter les autres candidats pour les informer de la situation. “J’attends toujours son coup de fil”, lance Agnès Vandendriessche.

La liste était pourtant presque complète. Il ne fallait plus que trouver une seule personne suite à un désistement. Cela signifie qu’une personne qui s’était engagée allait devoir laisser sa place sans que l’on lui ait demandé son avis. 

La situation est telle que d’autres candidats dont des CDH pourraient eux aussi quitter le cartel. Une réunion de crise s'est tenue ce midi. 

Et René Smette de conclure : “De notre côté, nous allons nous réunir pour créer une liste d’ouverture et d’obédience MR. Ca sera compliqué d’avoir une liste complète, c’est toujours compliqué, mais on va le faire. Agnès et moi resterons échevins mais nous siégerons comme indépendants.”