Tournai-Ath-Mouscron

Il faudra ensuite s’attaquer au deuxième pont, dont le chantier est programmé pour une bonne année.

Le béton du pont de Pommeroeul était fortement dégradé et l’étanchéité n’était plus assurée. Placée en catégorie A, la structure devait absolument faire l’objet de travaux. Le chantier a débuté en novembre 2017. Rappelons que le pont de Pommeroeul (dit pont 102) supporte la E42/A16 et surplombe le canal Nimy-Blaton.

Le dossier est financé par la Sofico à hauteur de 10,5 millions HTVA. La Sofico le mène avec son partenaire technique, le SPW Infrastructures. Il y a en réalité deux ponts.

"Un qui supporte la circulation vers Tournai et l'autre vers Mons. Nous travaillons pour l’instant au niveau du pont allant vers Tournai", explique Héloïse Winandy, porte-parole de la Sofico. "Donc, l'autre pont supporte actuellement tout le trafic. Nous avons maintenu deux voies de circulation vers Tournai et une vers Mons. Si tout va bien, en cette fin 2018, on basculera la circulation sur le nouveau pont pour répéter l'opération de démolition et de reconstruction du deuxième pont, pour lequel nous avons déjà débuté le désamiantage. Au niveau de la mobilité, les véhicules circuleront donc déjà sur le nouvel ouvrage fin 2018-début 2019. Nous pourrons alors utiliser la bande d'arrêt d'urgence aussi pour offrir aux véhicules la possibilité de circuler sur deux fois deux bandes, donc vers Tournai et vers Mons, pendant le reste du chantier."

En plus du désamiantage, il a fallu installer les piles sur la nouvelle structure et poser les pré-dalles de béton. Le ferraillage a été réalisé et ce mercredi encore, les ouvriers étaient occupés à couler la dalle de béton. Ensuite, il faudra si possible terminer les couches d'étanchéité et le revêtement avant l'hiver.