Tournai-Ath-Mouscron En ouverture du conseil communal, les conseillers communaux rumois ont honoré un moment de recueillement.

Ce mercredi soir, le conseil communal de Rumes a parfois été électrique. Avant les différents échanges, les conseillers communaux étaient réunis dans l'hommage rendu aux victimes de la fusillade de Liège.

"La folie meurtrière a encore frappé chez nous, hier, à Liège. De manière particulière lâche et odieuse", soulignait Michel Casterman (IC), le bourgmestre de la commune. "Deux policières, qui sont aussi des épouses et des mamans, y ont perdu la vie ainsi qu'un jeune homme de 22 ans, en passe de décrocher son diplôme d'instituteur, sauvagement assassiné sous les yeux de sa maman. Trois autres policiers ont été blessés dans cette fusillade."

Les conseillers se sont donc recueillis en hommage aux victimes mais aussi en solidarité et en soutien à leurs proches.