Tournai-Ath-Mouscron L’athlète de la Rusta s’est imposé lors de la première longue du challenge ACRHO

La première longue du challenge ACRHO 2018, à Velaines, n’aura pas donné lieu à un suspense insoutenable, loin de là. Baptiste Kestelyn s’est imposé au terme des vingt kilomètres sans aucun problème.

Le Leuzois, affilié à la Rusta, décroche ainsi son premier succès de la saison sur les routes de l’ACRHO. "Je me suis isolé dès le premier kilomètre et je n’ai plus été rejoint. J’ai pu gérer convenablement ma course. Tout dépend toujours de la concurrence présente au départ. Cet aspect, on ne peut jamais le prévoir. Mais là, comme j’ai vu que j’avais ma chance, je l’ai saisie."

Autrefois adepte du triathlon et du duathlon, l’athlète de 28 ans s’est surtout orienté ensuite vers la course à pied, question d’agenda. En fonction de ses horaires, Baptiste s’entraîne à la Rusta généralement deux fois par semaine. "Je suis technicien chimiste et c’est vrai que mon travail me prend pas mal de temps. Cette saison, je ne sais d’ailleurs pas encore quels objectifs je vais poursuivre."

La saison dernière , Baptiste Kestelyn ne s’était présenté qu’à quelques reprises seulement sur les manches du challenge. Cette fois, il va attendre son résultat à la Kainoise (21 km) pour savoir s’il joue ou pas le classement général. "Ce sera de toute façon soit le challenge ACRHO, soit la piste, sur 3.000 et 5.000 m. Je prendrai ma décision après la Kainoise, assure-t-il. Les longues du challenge constituent des rendez-vous à ne vraiment pas manquer si vous voulez obtenir un bon classement général. C’est quasiment obligatoire. Mais l’ACRHO, c’est tout de même quarante courses au total, et si vous vous fixez sur le challenge, vous n’avez pas vraiment la possibilité ni le temps de vous aligner ailleurs."

Sur la ligne d’arrivée à Velaines, Baptiste a devancé Jo Van Den Brulle et Nicolas Van Mullem. Chez les dames, Virginie Dujardin a gagné en 1h24.33.