Tournai-Ath-Mouscron

Le language des signes mérite sa place dans la campagne électorale

TOURNAI À quelques semaines des élections, la Fédération francophone des sourds de Belgique (FFSB) lance un appel aux politiciens afin que les personnes souffrant de ce handicap puissent bénéficier des mêmes informations et droits de tout un chacun.

Dans son manifeste titré Rien pour nous, sans nous, elle met en avance dix revendications légitimes. Celle du droit de jouir de l'égalité d'informations pour voter. Et participer aux campagnes électorales en fait partie !

Il faut savoir que , depuis 2003, la langue des signes est reconnue comme langue officielle en Belgique. Les citoyens sourds et malentendants ont donc le droit d'être informés correctement, notamment au cours des meetings via un interprète en langue des signes, voire par d'autres techniques de sous-titrage ou autre support visuel.

D'autres revendications en matière d'égalité d'accès à l'emploi, d'accès aux soins et remboursements figurent aussi sur la liste. Cette fédération regroupe 27 associations dans la Communauté française, dont celle du Tournaisis.

La cellule de la cité des Cinq Clochers est très performante. Parmi ses activités, dont le détail est visible sur son site internet, figure un cours de langue des signes accessible à des débutants. À raison d'une heure trente de cours par semaine, vous avez l'occasion de développer la maîtrise de ces gestes bien utiles pour ouvrir le dialogue.

En savoir plus

Ass. des sourds et malentendants du Tournaisis. Renseignements et contacts : www.tournai-sourds.be. www.ffsb.be. Tél. : 069/84.18.59. Email : info@tournai-sourds.be.



© La Dernière Heure 2009