Tournai-Ath-Mouscron Des communes de la région reçoivent des subsides pour créer des espaces de cérémonies non confessionnelles

Plusieurs communes de Wallonie picarde vont recevoir des subsides de la Région wallonne et plus particulièrement de la ministre des Pouvoirs locaux Valérie De Bue (MR). Elle avait lancé un appel à projets pour la construction d’espaces de condoléances et de cérémonies non confessionnelles.

Si certaines communes de la région comme Tournai disposent déjà d’un espace non confessionnel, d’autres ont déposé un dossier auprès de la ministre.

Vingt projets ont été retenus dans la province de Hainaut pour un subside total de 394.011,50 €. "Parmi ces projets, on peut notamment distinguer ceux du cimetière de la rue des Déportés à Brugelette", relève Valérie De Bue. "Sont prévus l’aménagement d’un jardin des souvenirs à l’avant du cimetière, d’une aire de dispersion et d’une zone de columbarium. La commune a également rentré un projet pour restaurer l’ancienne maison du fossoyeur afin d’y créer une salle multiconfessionnelle. Le toit sera notamment remplacé par une verrière afin de laisser passer la lumière naturelle. Il sera aussi possible de tenir des cérémonies en plein air, grâce au prolongement de l’espace de recueillement avec une zone de prise de parole."

La commune de Brugelette a ainsi reçu 65.000 € pour des travaux estimés à 195.000 €.

Les communes de Frasnes et d’Ath vont également recevoir des subsides pour l’aménagement d’une structure cinéraire et la création d’un espace de condoléances et de cérémonies non confessionnelles. Des subsides sont octroyés aux communes de Brunehaut et de Mouscron pour l’aménagement d’un espace cinéraire.

Les communes de Comines-Warneton, de Pecq et de Silly vont quant à elles recevoir une aide wallonne pour l’aménagement de quatre ossuaires, Flobecq pour un ossuaire. La Ville de Tournai va enfin recevoir un subside pour l’aménagement de quatre structures cinéraires.