Tournai-Ath-Mouscron Un homme de 35 à 40 ans a pris en photo trois filles handicapées mentales et a commis un attentat à la pudeur sur l'une d'elles.

Le parquet de Tournai a confirmé lors du traditionnel point presse que des faits de moeurs s'étaient produits lors des paralympics, un acte isolé. Le samedi 12 mai, à 16h04, la police de la zone du Tournaisis a été prévenue à ce sujet. Un homme, qui se faisait passer pour un surveillant dans le grand hall sportif a signalé à une éducatrice qu'elle était attendue à l'accueil. La femme a dès lors laissé son groupe qui se situait dans un vestiaire le temps d'aller voir qui l'attendait à l'accueil. 

Durant ce laps de temps, l'homme est entré dans le vestiaire et a pris en photo trois filles qui souffrent d'un handicap mental. Deux filles sont nées en 1997 et l'autre  fille est née en 1992. L'homme aurait ensuite réalisé un attentat à la pudeur sur l'une d'entre elles en lui touchant les fesses. L'homme est ensuite reparti à vélo. Le parquet de Tournai a ouvert une enquête qui avance déjà très bien. L'éducatrice, s'est rendue compte peu après que cet individu semblait bizarre mais il était déjà trop tard lorsqu'elle est revenue dans le vestiaire.